Site Overlay

Intempéries : Comment travailler en toute sécurité ?

5 conseils pour travailler sur un chantier malgré les intempéries

Les intempéries sont responsables de beaucoup plus d’accidents de travail qu’on ne le pense. Pourtant, il suffit de rependre quelques mesures préventives pour limiter les risques et assurer votre sécurité. Voici alors quelques conseils pertinents pour y parvenir.

1-Définir et évaluer les risques

De manière générale, on estime qu’à partir de 10 ° C de température, les employés travaillent dans le froid. Ce chiffre est utilisé à titre indicatif, étant donné que le Code du travail n’indique aucune valeur fixe. La réglementation mise en vigueur impose toutefois à l’employeur de s’assurer que ses employés exercent dans des conditions favorables conformément à l’avis du CHSCT et du médecin du travail. Le responsable est ainsi tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger les travailleurs des risques climatiques notamment du froid et du vent.

2-Vérifier la météo

Selon les prévisions météorologiques, l’employeur peut décider de poursuivre les travaux ou de les interrompre si nécessaire. Il faudra alors évaluer les risques importants comme une vitesse de vent très grande, des orages ou des averses. Plusieurs instituts spécialisés proposent des tendances sur 2 semaines vous permettant ainsi de vous préparer à l’avance. Consultez Météo Consult Pro et utilisez l’option d’alerte par sms qui vous préviendra d’événements météorologiques inattendus.

3-Choisir et imposer des vêtements de travail adaptés

Optez pour des tenues de travail imperméables permettant d’écarter le froid et la pluie. Le coton est alors à proscrire étant donné que ce tissu retient l’humidité. Préférez des textiles imperméables conçus pour maintenir une chaleur optimale tout en permettant une bonne transpiration. Il est vivement recommandé de porter plusieurs couches de vêtements plutôt qu’une seule pour que la tenue soit modulable au fil des variations de températures. Côté accessoires, les travailleurs doivent mettre des chaussettes en laine, des gants de travail et un bonnet facile à fixer sur un casque de protection.

4-Bien réparer le chantier

Pour limiter le froid et le vent, il est vivement recommandé d’installer des écrans ou des bâches. De plus, les bases-vie doivent être équipées d’un dispositif diffusant de l’air chaud. Vous devez également faire preuve d’organisation en répartissant les heures de travail en fonction du soleil et du vent. Grâce à un bon système de rotation, les employés peuvent travailler davantage dans les zones abritées du vent jusqu’à ce que le climat redevienne plus stable.

5-Boire et manger convenablement

Gardez toujours en tête que l’organisme fabrique de la chaleur à partir du sucre consommé. Sensibilisez alors les employés et expliquez l’importance de prendre des repas équilibrés tout au long de la journée. La consommation d’eau et de boissons chaudes maintient une température corporelle idéale. Exit les cigarettes et l’alcool, ces substances ralentissent votre métabolisme en provoquant déshydratation et vasoconstriction.

En appliquant ces directives, vous garantissez le déroulement des travaux dans de bonnes conditions tout en veillant sur la sécurité et la santé des employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *