Site Overlay

Comment bien choisir son pantalon de travail ?

Le pantalon de travail est un outil majeur pour tout professionnel du BTP, industrie ou mécanique. Choisi avec soin, le pantalon doit faciliter tous types d’exécution et ne pas gêner les mouvements de l’ouvrier. Chaque profession exige des caractéristiques différentes afin d’assurer la sécurité et éviter les risques sanitaires.

S’adapter à la situation

Un pantalon de travail doit être ajusté selon les fonctions du secteur d’activité. Les pantalons multipoches sont optimums pour garder les mains libres tout en ayant une grande quantité d’outils à disposition. Différents types de poches sont possibles : les poches arrière, latérales ou bien sur les genoux, pour assurer un maximum d’efficacité. À fermeture éclair ou à scratch, les poches contiennent fermement les outils. Aussi, la matière du pantalon de travail a de l’importance. Elle doit s’adapter aux différentes substances utilisées dans le domaine professionnel et garantir la sécurité du travailleur. Le 100 % coton s’adapte aux hautes températures, la matière est à privilégier pour les secteurs de l’industrie : soudure, ouvrage métallique, ferronnerie. Le mélange de polyester (65 %) et coton (35 %) est souple et résistant. Utile contre l’abrasion, cette composition de matières s’adapte à toutes les saisons. Plus adapté aux professionnels qui nécessitent une grande mobilité, les pantalons à stretch sont extensibles. Cette matière qui offre une liberté de mouvement est spécialement compatible avec les tâches des ouvriers du bâtiment.

Miser sur la praticité

Le pantalon de travail doit avant tout être pratique. Bien taillé et confortable, il doit suivre les mouvements du professionnel tout au long de la journée. La facilité d’entretien doit être prise en compte dans son choix de pantalon de travail. Le nettoyage fréquent avec parfois des tâches difficiles à enlever, est un élément concret du métier. Chaque matière présente ses caractéristiques : le polyester sèche rapidement et ne nécessite pas de repassage, l’élasthanne nécessite un lavage en machine à froid ou délicat, le coton maintient bien les couleurs et supporte des lavages réguliers. Aussi, le pantalon de travail doit répondre à certaines normes de sécurité selon la profession exercée. Principalement axée sur les professionnels du service public, la norme haute visibilité : EN 20471, exige le port de bandes rétroréfléchissantes ou de matériaux fluorescents. En ce qui concerne la norme NF EN 14404, la protection des genoux doit faire l’objet d’un rembourrage afin de limiter les risques de maladies et les déchirements musculaires. Cette norme s’applique particulièrement aux ouvriers en bâtiments. La norme EN 342 exige une protection contre le froid. Les pantalons de travail doivent offrir une isolation thermique, favoriser la circulation de la transpiration et assurer une étanchéité. Enfin, certains métiers imposent un code couleur de l’uniforme pour des questions de sécurité ou de valorisation de l’entreprise.

CGU - Contact